La foulée blanche, plus qu’un fait d’hiver  vu des lycéens de Marie Curie